Comment Bing classe les pages

Récemment Bing a mis à jour ses Webmaster Guidelines et dans cette dernière version Bing nous éclaire sur sa façon de classer les sites dans son moteur de recherche.

Dans ce document Bing explique aussi comment il trouve vos pages, comment il comprend vos pages, et les erreurs à éviter en SEO qui peuvent conduire à une pénalité.

Pertinence

La pertinence est le degré de similitude entre la requête de l’internaute et ce qu’il trouvera sur la page de destination. Ceci inclut la similitude des termes directement sur la page, mais aussi des termes de liens renvoyant sur la page.

Bing prend aussi en compte les équivalents sémantiques, les synonymes, les abréviations qui ne sont peut-être pas exactement les mêmes mots que l’internaute mais qui renvoient à la même définition de la requête.

Qualité et Crédibilité

Déterminer la qualité et la crédibilité d’un site internet inclut l’évaluation de la page elle-même.

Mais aussi des signaux tels que la réputation de l’auteur, du site en lui-même, et le niveau de discours.

Par exemple un article avec des citations et des références de données sera considéré de meilleur qualité qu’un article qui n’explique pas d’où viennent les données.

Bing pourra aussi pénaliser des sites qui ont un discours offensif, haineux, vulgaire pour exprimer un point de vue.

L’exhaustivité de l’article, et la transparence de l’auteur seront les derniers points pris en compte.

L’engagement de l’utilisateur

Bing prendra en compte aussi comment l’utilisateur interagit avec le site.

Pour déterminer l’engagement des utilisateurs Bing se pose des questions comme:

Est-ce que les utilisateurs ont cliqué sur un résultat de recherche pour une requête donnée? Si oui quel est le résultat?

Est-ce que l’utilisateur a passé du temps sur ce résultat de recherche ou alors est-il directement retourné sur Bing?

Est-ce que l’utilisateur a reformulé sa requête ?

Le Bing Webmaster Dashboard vous donnera des aperçus sur comment les utilisateurs ont interagi avec votre site.

Fraîcheur du site

Bing préfère des contenus “frais”, c’est à dire des pages qui donnent des informations constamment mises à jour.

Dans la plupart des cas des contenus publiés aujourd”hui seront toujours d’actualités dans quelques années. Mais dans certains cas des ajustements seront à faire sinon le contenu sera périmé assez rapidement.

Localisation

Dans les résultats de recherche Bing va prendre en compte où l’utilisateur est situé (pays ou ville), où la page est hébergée, la langue du document, ou alors l’endroit où se trouve les autres utilisateurs de la page.

Temps de chargement de page

Un temps de chargement lent peut amener un visiteur à quitter un site, et potentiellement avant même que le contenu soit affiché, et ira chercher l’information ailleurs.

Bing verra ceci comme un mauvaise expérience utilisateur et une recherche non satisfaisante.

Des pages qui se chargent vite sont toujours meilleurs, mais attention, les webmaster devront trouver un compromis entre un temps de chargement absolue avec une expérience utilisateur agréable.


Des cas particuliers seront à noter pour les contenus pour adultes qui n’apparaîtront pas quand les résultats de recherches sont sur “SafeSearch – Strict”


Ces points sont assez classique mais on peut quand même noter l’importance pour Bing à prendre en compte le taux de rebond de l’utilisateur alors que Google lui assure ne pas le prendre en compte.

le tweet est assez vieux (2017), mais John Muller n’a pas confirmé non plus si le CTR (Click Through Rate) et le Taux de rebond sont des facteurs pris en compte directement par Google lors d’une session Q&A à Brighton en 2019

Il est aussi notable de constater que la pertinence est très importante pour Bing comme pour Google avec son algorithme EAT “Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness”