EAT, YMYL, quels sont ces standards de qualité pour Google.

Depuis 2015 Google publie un document qui sert à ses évaluateurs pour déterminer la qualité d’un site internet. Le Search Quality Guidelines

Ce document donne des indications sur comment construire et gérer son site même si les données sont loin d’être exhaustives. Ce sont des indices que Google nous donne.

Par contre l’on retrouve 3 tendances forts.

  • L’intérêt du site
  • la qualité de la page ou EAT – Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness)
  • YMYL (Your Money Your Life)

Ces critères peuvent différencier un site lambda d’un bon site et sont des indicateurs forts.

L’intérêt d’un site

Quel est le but d’une page? Section 2.2

Les sites internet doivent-être créés pour aider les utilisateurs.

Non seulement elles doivent avoir un but d’aide ou de service, mais doivent-être conçues en ayant pour but de répondre à une attente d’un utilisateur.

par exemple créer un site pour faire de l’argent sans aucune contre-partie envers le client doit donner un score le plus bas possible.

Lors des grosses mises à jour Google répète sans cesse que si un site a été impacté il n’y a pas de correction possible rapide.

Hormis si votre site a eu une erreur technique qui a peut-être donné lieu à une mauvaise interprétation. Vous devez faire en sorte que votre site soit le meilleur choix pour l’internaute. (Et évidement ne pas tricher).

Mettez l’utilisateur en 1er, offrez un site propre, rapide, optimisé pour les mobiles et vous finirez par remonter.

YMYL, Your Money or Your Life

Ce point a été un gros sujet de discussion sur des forums de discussions spécialisés car de nombreux sites médicaux ou de complément alimentaires avaient été impacté à l’époque (Google Medic Update, été 2018).

YMYL s’occupe de contenus qui, si de mauvaise qualités, peuvent impacter votre santé physique et/ou votre santé financière.

Si vous donnez des conseils médicaux qui ne sont pas vérifiés ou totalement faux ils peuvent avoir de graves répercutions sur le lecteur!

Google prend maintenant en compte ces paramètres très au sérieux, et ces contenus doivent-être écrits et validés par des personnes qualifiées dans leurs domaines.

Bien que dans la réalité, Google a du mal a vérifier si un texte est correct ou non d’un point de vue médical.

D’ailleurs John Muller lors d’un webmaster central qu’il est nécessaire de mettre en avant qui a écrit et vérifié le texte. Non seulement cela aidera l’utilisateur mais aussi les moteurs de recherche. (6min30 dans la vidéo)

John Muller – Webmaster Central Office

Les experts avec un autorité dans leur domaine sont ceux qui doivent écrire et publier les textes.

Nous avons dans les catégories qui tombent sous le YMYL:

les nouvelles et les événements (internationaux, politiques etc..)

  • Les documents officiels, législatifs et civiques
  • Tout ce qui touche à la finance
  • Les sites marchands
  • Les sites de santé et soins
  • Les sites communautaires
  • Ainsi que tous les sites qui peuvent avoir un effet sur l’utilisateur.

Quand on regarde comme ça on peut se dire que tout le monde est impacté. Mais cela va dans le sens ou Google veut mettre en avant des sites fiables et avec un haut de confiance de la part des utilisateurs.

Le EAT – Expertise Authoritativeness, Trustworthiness. Ou les Page Quality

Depuis mai 2019, le EAT est maintenant un des critères qui va servir à évaluer la qualité d’une page.

Selon la catégorie de votre site, on ne vous demandera pas la même rigueur dans votre « EAT »

Exemple, un site de compléments alimentaires devra avoir un haut niveau de EAT comparé à un blog sur le modélisme dans la région toulousaine.

L’expertise

Il s’agit des compétences de la personne qui va créer les articles et le contenu sur le site internet. Est-ce que cette personne a écrit des livres, fait des conférences, parle t-on d’elle (en bien)?

Tout cela servira à mesurer si les informations sont exactes

Récemment Google a fait la différence entre des personnes qui ont une expertise grace à des formations et des diplômes et des personnes qui ont gagné une expertise petit à petit avec le temps. Mais attention, toujours avec le spectre de ne pas tomber sous le YMYL !

Le standard d’expertise sera aussi différent selon la page. Dans sa section 4.5 Google prend comme un exemple une personne qui écrit des avis sur des restaurants. Pour Google, cette personne doit-être un amoureux de la cuisine et aller souvent dans les restaurants.

L’Autorité

L’autorité est souvent une autorité reconnue. Des gens dans le même secteur que vous vont vous reconnaître comme quelqu’un de compétent. Peut-être même comme un leader dans votre branche/industrie.

Trustworthiness (Confiance)

D’un point de vue utilisateur cela veut dire que les lecteurs acceptent votre avis et le trouve précis et véridique. Ceci est le degré de confiance.

Cas particuliers du EAT

Le guide de Google nous parle aussi que certaines catégories ont besoin d’avoir de vrais experts car le niveau de EAT est assez élevé. Par exemple:

  • Les avis médicaux
  • Le journalisme
  • Les sites d’informations scientifiques
  • Les conseils financiers et légaux
  • Les pages d’avis sur des sujets sensibles (Décoration d’intérieur, être parent, etc…)
  • Des pages de hobby qui demandent une expérience (la photo, jouer de la guitare, …).

Du contenu de qualité est un contenu d’expert tourné vers l’utilisateur.

Pour créer vos articles et sites vous devez prendre en compte ces 3 points et lire le guide d’évaluation des sites de Google. Vous aurez déjà de bonne base pour comprendre ce que l’utilisateur attend, et par extension ce que Google attend de vous !

Chaque page doit servir un but. Pourquoi cette page va t-elle aider l’internaute?

Chaque page doit avoir un niveau d’expertise. Certaines pages auront besoin d’un haut niveau et d’autres non. Le contenu lui-même dictera ce besoin

Les pages YLML auront besoin d’un haut niveau de EAT. Ces pages ayant un effet important sur la santé, l’état financier, et l’état général du lecteur.

Les critères de Google changent constamment, il y’a des mises à jour d’algorithme presque quotidiennement.

Même si Google répète que le EAT n’est pas un facteur de classement en soit, c’est un faisceau d’indices pour Google et les personnes qui vont évaluer les sites. Mais comme pour le taux de rebond, impossible de savoir. car si Google affirme que ce n’est pas un critère pour eux, les derniers conseils de Bing montrent le contraire pour le cas de Bing.

Construisez votre site et votre entreprise dans le but de rendre service au client et soyez le meilleur dans votre branche! Et tout ira bien (enfin je vous le souhaite!)

Quitter la version mobile